In order to bring you the best possible user experience, this site uses Javascript. If you are seeing this message, it is likely that the Javascript option in your browser is disabled. For optimal viewing of this site, please ensure that Javascript is enabled for your browser.
Napoléon et Joséphine - Martinique

Joséphine de Beauharnais (1763-1814)

Epouse de Napoléon 1er et baignoire de Josephine

L´impératrice Joséphine de Beauharnais (1763- 1814), épouse de Napoléon 1er, fait partie des grandes figures historiques originaires de la Martinique, autant aimée que controversée pour sa destinée tragique et les symboles contrastés qu’elle représente.

Biographie de Joséphine de Beauharnais

Née à la Martinique, aux Trois-Ilets, à la Pagerie

De son vrai nom Marie-Josèphe-Rose de Tascher de la Pagerie, Joséphine de Beauharnais est née en 1763 aux Trois-Ilets en Martinique, dans une famille de riches colons martiniquais.

Elle vit jusqu’à à l’age de 16 ans dans la plantation familiale qui exploite la canne à sucre, le domaine de la Pagerie qui existe toujours aujourd’hui, puis elle part à Paris. Elle y épouse le vicomte Alexandre de Beauharnais avec lequel elle a deux enfants, avant de se séparer en 1788. Emprisonnée avec son mari sous la Terreur, elle est rapidement libérée, mais le vicomte est guillotiné en 1794.

Napoléon Bonaparte et Joséphine de Beauharnais

Elle parvient a s’introduire dans les salons parisiens à la mode et devient la maîtresse de Barras, avant de rencontrer Napoléon Bonaparte en 1795. Le jeune général corse l’épouse en mariage civil le 9 mars 1796, contre le consentement de la famille Bonaparte. Ses deux enfants nés de son premier mariage, Eugène et Hortense, sont alors adoptés.
Devenue simplement Joséphine sur la volonté de Bonaparte, elle le suit dans son ascension politique rapide lorsqu’il est nommé général en chef de l’armée d’Italie, avant d’être projetée sur le devant de la scène après le coup d’Etat du dix-huit Brumaire dans lequel son rôle est d’ailleurs significatif.

JPEG - 49.7 ko
Cliff1066 - Certains droits réservés
Josephine et Napoléon

Joséphine de Beauharnais et esclavage

Bien que son rôle politique lui soit parfois contesté, les Martiniquais ne lui pardonnent pas le rétablissement de l’esclavage par Napoléon en 1802.

L´impératrice Joséphine, épouse de Napoléon premier

Après la période du Consulat, Napoléon l’associe à son élévation et la couronne impératrice en 1804. Impératrice des français, elle partage le trône avec lui pendant cinq années,

Napoléon 1er divorce de Joséphine par consentement mutuel

Ne pouvant lui donner d’héritier, l´impératrice Joséphine de Beauharnais doit se résoudre à accepter en 1809 le divorce par consentement mutuel des deux époux devant la cour réunie aux Tuileries.
Cette séparation au nom de la raison d’Etat qui a pour conséquence l’insertion du divorce dans le Code civil français, coûte réellement aux deux époux, mais Joséphine conserve son rang, son titre d’impératrice douairière et l’Empereur lui laisse le palais de l’Élysée, le château de Navarre près d’Évreux, et le château de la Malmaison à Rueil avec son domaine de 800 hectares à sa disposition.

Mort de Joséphine de Beauharnais

A la chute de Napoléon en 1814, elle se rapproche des Alliés, en particulier du tsar Alexandre Ier. Le 29 mai 1814, elle meurt brusquement d’une angine infectieuse entourée de ses enfants Eugène et Hortense dans sa chambre de Malmaison.

Pour mieux comprendre son histoire, découvrez les Musées de la Martinique.

Prochainement :

Le musée de la Pagerie, Trois-Ilets, Martinique

Suivez-nous!
vendredi 2 décembre 2016
Le service weather.com® ne fournit actuellement aucune information géographique sur le lieu FRXX7763.
Veuillez vérifier le nom du lieu ou la disponibilité du service.